0806 079 112 ( service gratuit + prix appel)

 


Parcourez notre FAQ Spécial Défibrillateur et défibrillation

 

Compréhension de l’arrêt cardiaque soudain (ACS) (12)

Un arrêt cardiaque soudain (on parle aussi de mort subite cardiaque, arrêt cardio-ventilatoire ou arrêt cardiorespiratoire) est un emballement du rythme cardiaque.

Le fonctionnement du cœur devient chaotique, le cœur ne peut plus pomper le sang efficacement et la victime perd conscience. Elle ne respire plus et son pouls n’est plus détectable. Un arrêt cardiaque soudain (ACS) entraîne la mort s’il n’est pas traité immédiatement. Un choc de défibrillation par un défibrillateur externe est alors nécessaire pour restaurer la fonction de pompe du cœur.

Avez-vous trouvé cette réponse utile ?
7
0

L’arrêt cardiaque soudain (ACS ou mort subite) peut toucher n’importe qui n’importe cas, quel que soit l’âge. Selon le SAMU, l’âge moyen des victimes est de 39,2 ans. Il peut intervenir alors que la victime n’a ni malformation ni antécédent cardiaque.

Certains facteurs augmentent le risque d’arrêt cardiaque :

  • Etat de choc: noyade, hydrocution, électrocution, traumatisme, choc allergique,
  • Stress
  • Tabagisme
  • Alcoolisme
  • Activité Physique
  • Surpoids
  • Cholestérol
  • Diabète
  • Hémorragies
  • Causes cardiaques : crise cardiaque antérieure, infarctus du myocarde, insuffisances cardiaques, embolie pulmonaire, anévrisme cardiaque, maladies des vaisseaux coronaires, hypertrophie ventriculaire, malformation cardiaque etc.
  • Causes génétique
Avez-vous trouvé cette réponse utile ?
0
0

Non, une crise cardiaque (ou infarctus du myocarde) est déclenchée par l’obstruction de l’artère coronaire qui entraîne une perte d’alimentation totale ou partielle du myocarde en sang.

Les victimes d’une crise cardiaque ont en général des douleurs à la poitrine et restent la plupart du temps conscientes. Une crise cardiaque peut entraîner un arrêt cardiaque soudain (ACS) mais un ACS peut se produire indépendamment d’une crise cardiaque et sans signes avant-coureurs.

Avez-vous trouvé cette réponse utile ?
0
0

La prise en charge doit être immédiate. L’utilisation d’un défibrillateur automatique externe (DAE) dans les 3 minutes donne plus de 70% de chances de survie.

Après 10 minutes les chances de survie sont inférieures à 2%. On ne peut ainsi se contenter d’attendre l’arrivée des secours dont le délai moyen d’intervention est supérieur à 13mn. Grâce au défibrillateur connecté Locacoeur GAD+® les chances de la victime sont significativement accrues : l’utilisateur est mis en contact avec notre Centre Opérationnel de Secours ouvert 24h/24 7j/7 (COS) qui contacte les services d’intervention d’urgence et les envoie directement sur le site (grâce à la géolocalisation). Enfin, notre COS assiste l’utilisateur jusqu’à l’arrivée des personnels de santé.

Avez-vous trouvé cette réponse utile ?
0
0

Un arrêt cardiaque soudain (ACS) peut toucher toute personne à tout moment : enfants, adultes, athlètes, personne ayant une bonne hygiène de vie etc.

Bien que le risque augmente avec l’âge ou l’apparition de problèmes cardiaques, une forte proportion des victimes sont sans facteurs de risques connus. Néanmoins certaines causes pourraient augmenter le risque d’arrêt cardiaque soudain : électrocution, noyade, suffocation, traumatisme, hémorragie, empoisonnement, choc allergique etc. Enfin certains facteurs augmentent le risque individuel : hommes de plus de 50 ans, femmes post-ménopausées, hypertension artérielle, haut taux de cholestérol, vie sédentaire, activité physique excessive, diabète, poids excessif, antécédents personnels ou familiaux de maladies du cœur, abus de tabac de drogues ou d’alcool, stress.

Avez-vous trouvé cette réponse utile ?
0
0

Le délai d’intervention des secours en France est en moyenne supérieur à 13mn. L’arrêt cardiaque soudain doit néanmoins être traité dans les premières minutes

Selon les statistiques du Ministère de l’Intérieur ce délai se décompose en :

– 2 min 10 s pour le traitement de l’alerte (décroché + écoute / analyse + décision / ordre)

– 11 min 3 s de délai de route (de la diffusion de l’alerte à l’arrivée du 1er véhicule).

Or la probabilité de survivre à un arrêt cardiaque soudain (ACS) diminue de 10 à 12% par minute. Ainsi, après 10mn, les chances de survie sont extrêmement faibles. Il est donc nécessaire d’utiliser un défibrillateur cardiaque au plus tôt.

 

Avez-vous trouvé cette réponse utile ?
0
0

La défibrillation (soit l’utilisation d’un défibrillateur) est le seul traitement éprouvé pour rétablir un rythme cardiaque normal dans le cadre d’un arrêt cardiaque soudain (ASC).

Un massage cardiaque efficace permettra de maintenir l’oxygénation des tissus et ainsi de retarder l’apparition de dommages irréversibles notamment au cerveau. Mail il ne permettra pas de rétablir une activité cardique normale.

Avez-vous trouvé cette réponse utile ?
0
0

La défibrillation (aussi appelée choc électrique externe) consiste à envoyer un courant électrique afin de provoquer une dépolarisation des cellules myocardites.

Ceci permet de rétablir une activité électrique coordonnée et donc un fonctionnement normal du cœur. La défibrillation est le seul traitement éprouvé pour rétablir un rythme cardiaque normal suite à un arrêt cardiaque soudain (ACS)

Avez-vous trouvé cette réponse utile ?
0
0

Non, la réanimation cardio-pulmonaire (RCP ou massage cardiaque) permet au sang d’être alimenté en oxygène mais ne peut rétablir le rythme électrique et de fait l’efficacité du cœur.

Le taux de survie est ainsi de seulement 8% si un massage cardiaque est effectué pendant les 12 minutes précédant l’utilisation d’un défibrillateur . Un massage cardiaque correctement effectué permet uniquement de diminuer les risques de séquelles irréversibles notamment du cerveau.

Afin de maximiser les chances de la victime le défibrillateur connecté Locacoeur GAD+® permet de pratiquer une réanimation cardio-pulmonaire plus efficace. Le capteur RCP analyse en continu les gestes de la personne portant secours et donne en temps réel des instructions correctives claires. L’utilisateur peut ainsi corriger la fréquence, la profondeur ou la décompression de son geste afin de tendre vers les recommandations de l’ERC pour une RCP efficace (European Resuscitation Council – 2015).

Avez-vous trouvé cette réponse utile ?
0
0

Les recommandations de l’ERC (European Resuscitation Council – 2015) et du CFRC (Conseil Français de Réanimation Cardio-Respiratoire) pour une meilleure efficacité de la réanimation cardio pulmonaire sont les suivantes :

  • Talon de la main au centre de la poitrine avec l’autre main au-dessus
  • 100 à 120 compressions par minute
  • Profondeur de 5 à 6cm
  • Décompression totale du thorax
  • L’utilisation d’un outil d’analyse de la qualité du massage est recommandée

Le défibrillateur connecté Locacoeur GAD® et GAD+® inclu un capteur RCP qui analyse les gestes en temps réel et donnent des instructions claires et précises pour que la personne portant secours se rapproche des préconisations de l’ERC (correction de fréquence, profondeur et niveau de décompression).

Avez-vous trouvé cette réponse utile ?
0
0

On parle d’asystolie lorsque le cœur a cessé toute activité.

Il est alors trop tard pour tenter de sauver la victime à l’aide d’un défibrillateur. L’asystolie se traite par l’injection de  stimulants cardiaque et réanimation cardiorespiratoire (RCP). Le seuil de mesure d’asystolie est un aspect technique essentiel du défibrillateur. Si ce seuil est trop élevé le défibrillateur ne délivrera pas de choc alors même que la victime pourrait être sauvée. Ainsi, Locacoeur a choisi le défibrillateur ayant le seuil de détection d’asystolie le plus bas du marché (80µV crête-à-crête ou 29µV RMS) alors que la plupart des appareils ont de seuil de détection supérieur à 150µV crête-à-crête (soit environ 70µV RMS).

 

Avez-vous trouvé cette réponse utile ?
0
0

Une fibrillation ventriculaire (FV) est une anomalie du rythme cardiaque souvent présente dans un arrêt cardiaque soudain (ACS ou mort subite).

Ce rythme est causé par une activité électrique anormale entraînant une contraction rapide, désorganisée et inefficace des ventricules cardiaques. Une fibrillation ventriculaire sera de courte durée et se détériorera en une asystolie (une ligne plate) si elle n’est pas traitée rapidement.

La défibrillation est le seul traitement efficace pour rétablir une activité normale, la qualité du défibrillateur utilisé ayant une grande importance. Nous utilisons ainsi dans notre offre de défibrillateur connecté Locacoeur GAD+® le DAE Cardiac Science G5, leader mondial et défibrillateur de référence en termes de spécifications techniques.

Avez-vous trouvé cette réponse utile ?
0
0

Vous ne trouvez pas de réponse à votre question  ?

Posez nous votre question et nous insèrerons la résponse dans ce FAQ afin de le compléter ! Merci !

Votre Question:

Détaillez au mieux votre question pour une meilleure compréhension...

Auteur de la Question:

Quel nom doit-on afficher avec votre question?