Défibrillateur cardiaque dans les ERP : obligatoire de par la loi du 13 juin 2018

Pourquoi équiper votre ERP d’un défibrillateur cardiaque

La loi du 13 juin 2018 oblige les ERP (Etablissements Recevant du Public) à s’équiper d’un défibrillateur. Si cela peut être perçu comme une nouvelle obligation il faut rappeler que le manque de DAE (Défibrillateur Automatique Externe ou Défibrillateur Automatisé Externe) efficace, bien entretenu et le manque de formation résulte dans un taux de survie à l’arrêt cardiaque extrêmement faible en France. Cette loi nous permettra ainsi de lutter contre la première cause de mortalité.
L’installation d’un défibrillateur efficace et correctement entretenu vous permettra aussi d’éviter les conséquences financières et juridiques pour l’entreprise.

Bien choisir son défibrillateur cardiaque

Tous les défibrillateurs ne se valent pas et certains ont des caractéristiques techniques insuffisantes. Certains fabricants de DAE n’ont pas ailleurs pas participé aux études cliniques permettant de valider leur efficacité. Afin d’éviter des décès inutiles il est donc primordial de choisir un défibrillateur

– Efficace : tous les défibrillateurs n’ont pas 100% d’efficacité et certains ne délivrent pas 100% des chocs pourtant nécessaires. Jusqu’à 14% des décès peuvent ainsi être évités
– A partir de 2020 tous les défibrillateurs devront être certifiés Classe III. A ce jour très peu de défibrillateurs respectent cette norme
– Respecte les recommandations de l’ERC (European Resuscitation Council) : cet organisme de référence a défini les 7 critères importants pour les défibrillateurs que vous pouvez retrouver sur ce lien

Achat ou location, choix d’un contrat de maintenance et d’entretien

Entre 30 et 40% des défibrillateurs installés ne fonctionnent pas. Si l’achat peut être perçu comme financièrement plus favorable il ne faut pas oublier de prendre en compte le cout des consommables, des réparations et du reconditionnement après utilisation.
Un contrat de location incluant la maintenance préventive et curative, la gestion des consommables et le reconditionnement après utilisation vous donnera ainsi une vraie lisibilité financière. Il est à noter que, pour des raisons juridiques, il est préférable de ne pas utiliser d’organisme de financement et d’avoir un contrat avec votre fournisseur de défibrillateur.

Maintenance, entretien et services nécessaires pour l’exploitation d’un défibrillateur

La maintenance annuelle est obligatoire mais vous pouvez choisir de la faire vous-même. Il est néanmoins préférable de faire appel à un professionnel ayant un réseau de techniciens formés et certifiés par le fabricant. Il est ainsi extrêmement rare que les sociétés vendant des défibrillateurs sur internet auront la capacité d’entretenir votre défibrillateur.
L’entretien d’un défibrillateur ne peut se limiter à une vérification annuelle et la gestion à distance des consommables car
– Les conséquences d’un défibrillateur en panne sont extrêmement graves pour la victime d’arrêt cardiaque soudain
– Comme tout matériel électronique des pannes peuvent apparaitre entre deux visites
– Le voyant de test que certains défibrillateurs proposent n’est pas une information suffisante : la plupart des défibrillateurs ne testent pas tous leurs composants et/ou leurs consommables. Ainsi vous n’avez aucune garantie de fonctionnement